Blogue

75 citations et proverbes de Confucius qui vous feront réfléchir sur la vie !

en

Quelles sont les plus belles citations inspirantes de Confucius ? Quelle est la philosophie de Confucius qui porte à réflexion sur la vie ?

Confucius est un grand philosophe chinois et le personnage historique qui a le plus marqué la chine. Selon la légende, il aurait rencontré Lao Tseu, le père du taoïsme, et aurait eu avec lui de longs échanges.

Il se consacre à l’étude jusqu’à sa mort et il est le fondateur du confucianisme, une doctrine politique et sociale érigée en religion, qui a influencé plusieurs pays et plus principalement la Chine jusqu’à aujourd’hui.

À lire : 22 citations de Léonard de Vinci qui font réfléchir !

Dans cet article, vous découvrirez les meilleures citations de Confucius qui vous inspireront et vous apporteront une très grande réflexion sur la vie en général, dont la réalisation de soi, le moment présent, l’éducation, l’humanité, la politique, et bien d’autres encore.

Voici les 75 citations et proverbes inspirants de Confucius qui vous feront réfléchir :

  1. Tous les hommes pensent que le bonheur se trouve au sommet de la montagne alors qu’il réside dans la façon de la gravir.
  2. Nulle pierre ne peut être polie sans friction, nul homme ne peut parfaire son expérience sans épreuve.
  3. Celui qui sait une chose ne vaut pas celui qui l’aime. Celui qui l’aime ne vaut pas celui qui en fait sa joie.
  4. S’il y a de la lumière dans votre âme, il y aura de la beauté en vous. S’il y a de la beauté en vous, il y aura de l’harmonie dans votre maison. S’il y a de l’harmonie dans votre maison, il y aura de l’ordre dans votre pays. S’il y a de l’ordre dans votre pays, il y aura de la paix dans le monde.
  5. La conscience est la lumière de l’intelligence pour distinguer le bien du mal.
  6. Il y a des personnes qui pleurent en apprenant que les roses ont des épines. D’autres se réjouissent quand ils savent que les épines portent des roses.
  7. L’homme supérieur est influencé par la justice ; l’homme vulgaire est influencé par l’amour du gain.
  8. Celui qui ne réfléchit pas et n’établit pas son plan longtemps à l’avance trouvera les difficultés à sa porte.
  9. Prenez trois hommes au hasard des rues ; ils auront nécessairement quelque chose à m’enseigner. Les qualités de l’un me serviront de modèle, les défauts de l’autre d’avertissement.
  10. Je n’ai pas encore vu un homme qui ait pu apercevoir ses défauts et qui s’en soit blâmé intérieurement.
  11. Un homme, eût-il les plus belles qualités, s’il est orgueilleux et avare, rien en lui ne mérite d’être regardé.
  12. Quand le savoir se répand la volonté devient sincère. Quand la volonté est sincère l’esprit pense correctement. Quand l’esprit pense correctement le moi est cultivé. Quand le moi est cultivé le clan est en harmonie. Quand le clan est en harmonie le pays est bien gouverné. Quand le pays est bien gouverné la paix se répandra sur la terre.
  13. Notre plus grande gloire n’est point de tomber, mais de savoir nous relever chaque fois que nous tombons.
  14. On doit aimer son prochain comme soi-même ; ne pas lui faire ce que nous ne voudrions pas qu’il nous fît.
  15. Dis-moi et j’oublierai. Montre-moi et je m’en souviendrai peut-être. Fais-moi participer et je comprendrai.
  16. Je ne maudis pas le Ciel, je ne me plains pas des hommes, j’étudie humblement pour atteindre la réalisation.
  17. L’homme de bien, dans le monde, ne se braque ni pour ni contre, mais s’incline vers ce qu’exige la situation.
  18. Aimer les autres et prendre soin d’eux, c’est agir avec humanité. Les comprendre, c’est agir avec vertu.
  19. L’efficacité du milieu juste est suprême, mais la plupart des gens en ont perdu la notion depuis longtemps.
  20. Lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
  21. La voie de la justesse n’est pas connue clairement, et j’en connais la raison : Les hommes vertueux et capables, veulent trop en faire et souvent dépassent les limites. Les hommes vicieux s’aveuglent eux-mêmes et restent en deçà des limites ; et donc cette justesse qui peut s’appeler équilibre est très difficile à obtenir.
  22. Je ne m’attends pas à trouver un saint aujourd’hui. Si je pouvais seulement trouver un sage, je m’en contenterais.
  23. L’homme supérieur est celui qui d’abord met ses paroles en pratique et ensuite parle conformément à ses actions.
  24. Pour mettre de l’ordre dans le monde, nous devons d’abord mettre de l’ordre dans la nation. Pour mettre de l’ordre dans la nation, nous devons mettre de l’ordre dans la famille. Pour mettre de l’ordre dans la famille, nous devons cultiver notre vie personnelle. Et pour cultiver notre vie personnelle, nous devons d’abord réparer nos coeurs et notre esprit.
  25. Lorsque le muscle devient l’arme du fort, le rire et l’esprit demeurent les ultimes remparts du faible.
  26. Faire le bien sans chercher de récompenses, fuir le mal sans avoir la crainte du châtiment : homme rare sous le ciel.
  27. Sachant ce qui est juste, ne pas le faire démontre l’absence de courage. Donc, le courage est de faire ce qui est juste.
  28. Si vous refusez d’instruire un homme qui a les dispositions requises, vous perdez un homme. Si vous enseignez un homme qui n’a pas les dispositions nécessaires, vous perdez vos instructions. Un sage ne perd ni les hommes ni ses enseignements.
  29. Le commerce du sage est sans saveur et il perfectionne ; le commerce de l’homme de peu est agréable et il corrompt.
  30. L’homme de bien situe la justice au-dessus de tout. Un homme de bien qui a la bravoure mais qui ignore la justice sera un rebelle. L’homme médiocre qui a la bravoure mais qui ignore la justice sera un brigand.
  31. Chaque vérité possède quatre coins : en tant que professeur, je te donne un coin et c’est à toi de trouver les trois autres.
  32. Le bonheur ne se trouve pas toujours dans un ciel éternellement bleu, mais aussi dans les choses les plus simples de la vie.
  33. Écoutez beaucoup, afin de diminuer vos doutes ; soyez attentif à ce que vous dites, afin de ne rien dire de superflu ; alors, vous commettrez rarement de fautes.
  34. Chercher à plaire aux hommes par des discours étudiés et un extérieur composé est rarement signe de plénitude humaine.
  35. Apprendre quelque chose pour pouvoir le vivre à tout moment, n’est-ce pas là source de grand plaisir ?
  36. Celui qui par l’étude de la connaissance du passé obtient une connaissance nouvelle, est digne d’être un maître.
  37. L’homme de bien se révèle dans les grandes occasions ; l’homme de peu ne s’accomplira jamais que dans les petites tâches.
  38. Un jeune homme, dans la maison, doit aimer et respecter ses parents. Hors de la maison, il doit respecter ceux qui sont plus âgés ou d’un rang plus élevé que lui. Il doit être attentif et sincère dans ses paroles ; aimer tout le monde, mais se lier plus étroitement avec les hommes d’humanité. Ces devoirs remplis, s’il lui reste du temps et des forces, qu’il les emploie à l’étude des lettres et des arts libéraux.
  39. Le problème des hommes, c’est qu’ils négligent leur propre champ pour aller ensemencer celui des autres.
  40. Le prince ne doit pas craindre de n’avoir pas une population nombreuse, mais de ne pas avoir une juste répartition des biens.
  41. Le contentement apporte le bonheur, même dans la pauvreté. Le mécontentement apporte la pauvreté, même dans la richesse.
  42. Vous désirez que votre peuple soit respectueux, honnête et dévoué ? Alors traitez-le dignement et il vous respectera, montrez-lui l’exemple et il sera honnête, élevez le talent, instruisez l’ignorance et il sera dévoué.
  43. Celui qui pose une question risque de passer pour un sot. Celui qui n’en pose pas est sûr de le rester.
  44. Négligez et vous perdrez. Cherchez et vous trouverez. Mais chercher ne conduit à trouver que si nous cherchons ce qui est en nous.
  45. Quand vous plantez une graine une fois, vous obtenez une seule et unique récolte. Quand vous instruisez les gens, vous en obtenez cent.
  46. Comme les richesses ornent et embellissent une maison, de même les intentions pures et sincères ornent et embellissent la personne.
  47. Si un homme parvient dans la matinée à la compréhension du Tao, tout est bien pour lui, même s’il meurt dans la soirée.
  48. La vérité ne déroge pas à la nature humaine. Si ce qui est considéré comme vérité déroge à la nature humaine, ce ne peut être la vérité.
  49. Se nourrir d’un peu de riz, boire de l’eau, n’avoir que son bras courbé pour appuyer sa tête, permet également d’atteindre la satisfaction.
  50. À 15 ans, ma volonté était tendue vers l’étude. À 30 ans, je m’y perfectionnais. À 40 ans, je n’éprouvais plus d’incertitudes. À 50 ans, je connaissais le décret céleste. À 60 ans, je comprenais sans avoir besoin d’y réfléchir tout ce que mon oreille entendait. À 70 ans, en suivant les désirs de mon coeur, je ne transgressais aucune règle.
  51. Celui qui est conscient de sa faiblesse dans la pratique de ses devoirs est bien proche de la force d’âme nécessaire à leur accomplissement.
  52. Si tu rencontres un individu de valeur, cherche à lui ressembler. Si tu rencontres une personne médiocre, cherche ses défauts en toi-même.
  53. L’homme de bien est droit et juste, mais non raide et inflexible ; il sait se plier, mais non se courber.
  54. Exige beaucoup de toi-même et attends peu des autres. Ainsi beaucoup d’ennuis te seront épargnés.
  55. La vertu parfaite consiste à se rendre capable de pratiquer cinq choses sous le ciel : déférence, grandeur d’âme, honnêteté, diligence et générosité.
  56. Si vos parents tombent dans une faute, avertissez-les avec grande douceur. Si vous les voyez déterminés à ne pas suivre vos avis, redoublez vos témoignages de respect, sans vous opposer. Quand même ils vous maltraiteraient, n’en ayez aucun ressentiment.
  57. Tuer un homme pour sauver le monde, ce n’est pas agir pour le bien du monde. S’immoler soi-même pour le bien du monde, voilà qui est bien agir.
  58. Ceux dont la connaissance est innée sont des hommes tout à fait supérieurs. Puis viennent ceux qui acquièrent cette connaissance par l’étude. Enfin, ceux qui, même dans la détresse, n’étudient pas : c’est le peuple.
  59. Entendre les plaideurs et rendre la justice, je le puis tout comme un autre. L’important serait de faire qu’il n’y eût plus de plaideurs.
  60. Il y a trois sortes d’hommes auxquels il est utile de se lier d’amitié : les hommes droits, les hommes sincères et les hommes qui ont beaucoup appris.
  61. Le pouvoir : Si un supérieur ne peut accorder sa confiance aux hommes moins élevés hiérarchiquement, alors le peuple ne peut être bien administré.
  62. Est vraiment sage celui qui, sans présumer d’avance qu’on cherche à le tromper ou qu’on se méfie de lui, est capable de déjouer au moment voulu les ruses.
  63. L’homme supérieur porte attention à ses devoirs et vigilance à ses paroles, il aime fréquenter ceux qui ont de droits principes, afin de régler sur eux sa conduite.
  64. Un homme de cœur, un homme pleinement homme ne cherche pas à survivre aux dépens de son humanité. Au besoin il donne sa vie pour préserver son humanité.
  65. Lorsque vous travaillez pour les autres, faites-le avec autant d’ardeur que si c’était pour vous-même.
  66. La voie du juste milieu n’est pas suivie. Les hommes intelligents vont au-delà, les ignorants restent en deçà. Les sages veulent trop faire, et l’homme de peu pas assez.
  67. Que sert d’être habile à parler ? Ceux qui reçoivent tout le monde avec de belles paroles, qui viennent seulement des lèvres, et non du coeur, se rendent souvent odieux.
  68. Veux-tu que je t’enseigne le moyen d’arriver à la connaissance ? Ce qu’on sait, savoir qu’on le sait ; ce qu’on ne sait pas, savoir qu’on ne le sait pas : c’est savoir véritablement.
  69. Je voudrais que les vieillards puissent vivre en paix, que tous les amis soient fidèles et que les jeunes gens aiment leurs aînés.
  70. Trois sortes d’amis sont utiles, trois sortes d’amis sont néfastes. Les utiles : un ami droit, un ami fidèle, un ami cultivé. Les néfastes : un ami faux, un ami mou, un ami bavard.
  71. Quand le naturel l’emporte sur la culture, cela donne un sauvage ; quand la culture l’emporte sur le naturel, cela donne un pédant. L’exact équilibre du naturel et de la culture produit l’honnête homme.
  72. Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient faire le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire.
  73. Quand on désire savoir, on interroge. Quand on veut être capable, on étudie. Revoyez sans arrêt ce que vous savez déjà. Étudiez sans cesse du nouveau. Alors vous deviendrez un maître.
  74. L’homme honorable considère les choses à travers la justice, et l’homme de peu à travers son intérêt.
  75. Il faut se garder de trois fautes : parler sans y être invité, ce qui est impertinence ; ne pas parler quand on y est invité, ce qui est de la dissimulation ; parler sans observer les réactions de l’autre, ce qui est de l’aveuglement.

Et vous ? Quelles sont les citations de Confucius qui ont le plus influencé positivement votre vie ? Faites-moi savoir dans les commentaires ci-dessous.

À lire aussi :

Gabriel Tellier
Blogueur et Expert dans le développement personnel

Laissez un commentaire

Commentaire

À propos de Gabriel Tellier

Gabriel enseigne aux personnes à devenir une meilleure version de soi-même. Un jeune homme incroyable rempli de richesses intérieures, de créativité et d’affection envers les autres. Son but : Aider le plus de gens possible à être heureux, afin de faire de ce monde, un monde meilleur.

Recommandé pour vous