Bien-être

Coronavirus: comment parler du confinement à ses enfants

en

Comment parler du confinement à ses enfants ? Quelle est la méthode la plus simple pour aborder le confinement causé par le coronavirus ?

La COVID-19 a bousculé le monde entier très rapidement et pour cette raison, nous n’avons pas été préparés à ce genre d’évènement majeur. Presque tous les lieux publics comme le cinéma, les spectacles, les écoles, les bibliothèques, et autres, sont fermés pour un temps indéterminé.

Ce qui fait en sorte que beaucoup de parents dans le monde se retrouvent dans une situation plutôt délicate pour expliquer à leur enfant le sujet du confinement causé par la pandémie.

La méthode pour parler à ses enfants du confinement causé par le coronavirus.

D’abord, si je me mets dans la peau d’un enfant, il est normal de vouloir savoir pourquoi je ne peux plus voir mes amis… Pour je ne peux plus étudier à l’école ? Pourquoi je ne peux plus aller au cinéma et faire d’autres activités à l’extérieur ? Bref, de savoir la raison pour laquelle je dois changer mes habitudes de vies si rapidement !

Dites la vérité ! En effet, dire la vérité est probablement la méthode la plus simple et facile pour aborder le sujet à ses enfants. Bien évidemment, il faut parler de la raison du confinement, mais sans dramatiser vos enfants.

C’est souvent lorsqu’elle est le plus désagréable à entendre qu’une vérité est le plus utile à dire.
– André Gide

Ils doivent être au courant, mais ils n’ont pas besoin de le recevoir comme un drame ou un évènement de peur. Alors, comment trouver les bons mots sans faire peur ?

Vous pourriez parler du virus comme si c’était une grippe. Cependant, abordez-le d’une façon comme s’il était possible d’être contaminé de cette grippe de la même manière que les poux.

À lire : Coronavirus: comment éviter de tomber malade

Exemple; “une nouvelle sorte de grippe est connue dans le monde et les humains doivent se protéger du danger pour éviter d’être contaminé, un peu de la même façon que les poux. La différence c’est que cela se produit partout dans le monde, alors on doit rester à la maison temporairement pour se protéger.”

Je vous encourage à utiliser cet exemple ou vous en inspirer pour l’aborder à votre propre façon et avec les bons mots. De cette façon, vous leur dites la vérité sans trop aller dans des sujets plus sensibles, par exemple; la maladie, la mort, le risque d’être malade, etc. Ce n’est pas nécessaire pour les jeunes…

Ils doivent surtout savoir qu’il est nécessaire de se protéger en restant à la maison le temps que cette période se termine. Ainsi, il sera possible de poursuivre les activités quotidiennes.

N’oubliez pas de spécifier le mot “temporaire”. Ils doivent avoir dans leur conscience que cela ne durera pas une éternité.

À lire aussi : Coronavirus: 11 idées pour s’occuper en période de quarantaine

Gabriel Tellier, Blogueur et Expert dans le développement personnel

Laissez un commentaire

Commentaire

À propos de Gabriel Tellier

Gabriel enseigne aux personnes à devenir une meilleure version de soi-même. Un jeune homme incroyable rempli de richesses intérieures, de créativité et d’affection envers les autres. Son but : Aider le plus de gens possible à être heureux, afin de faire de ce monde, un monde meilleur.

Recommandé pour vous