Blogue

42 citations de Winston Churchill qui font réfléchir !

en

Quelles sont les plus belles citations de Winston Churchill qui font réfléchir ? Quels sont les discours les plus marquants de cet homme politique ?

L’homme politique britannique, Winston Churchill, est connu pour avoir dirigé le Royaume-Uni pendant la Seconde Guerre mondiale. Il est surtout en particulier un correspondant de guerre et auteur de livres sur ses campagnes militaires.

À cette époque et jusqu’à ce jour, Churchill est célèbre dans le monde entier pour être l’homme qui a osé tenir tête à Hitler même quand son pays s’est fait massacrer. Les évènements auraient bien plus été différents, de façon totalement “désastreuse” dans le pays s’il n’avait pas été l’homme à la barre.

Il conduit le pays à la victoire contre les puissances de l’Axe et ses discours marquent le peuple britannique et les forces alliées. À sa mort, la reine lui fit même l’honneur d’avoir des obsèques nationales, qui furent l’un des plus importants rassemblements d’hommes d’État dans le monde. Il a reçu le prix Nobel de littérature en 1953.

Dans cet article, vous découvrirez les citations de Winston Churchill sur le changement, la guerre, la politique, les pensées et bien d’autres encore.

À lire : 53 citations magiques pour changer sa vie

Voici les 42 citations de Winston Churchill qui font réfléchir :

  1. Jamais dans l‘histoire des conflits, tant de gens n‘ont dû autant à si peu.
  2. Je suis toujours prêt à apprendre, bien que je n’aime pas toujours qu’on me donne des leçons.
  3. Un bon politicien est celui qui est capable de prédire l’avenir et qui, par la suite, est également capable d’expliquer pourquoi les choses ne se sont pas passées comme il l’avait prédit.
  4. Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu’il ne nous prenne par la gorge.
  5. Construire peut être le fruit d’un travail long et acharné. Détruire peut être l’oeuvre d’une seule journée.
  6. On ne peut être tué qu’une seule fois au combat, mais plusieurs fois en politique.
  7. Pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent.
  8. Le courage, c’est oser se lever et parler ; mais c’est aussi savoir rester assis et écouter.
  9. Un fanatique est quelqu’un qui ne veut pas changer d’avis et qui ne veut pas changer de sujet.
  10. En ravalant des paroles méchantes sans les avoir dites, personne ne s’est jamais abîmé l’estomac.
  11. Quand vous commettez une erreur grave, elle peut vous être plus utile que la décision la mieux pesée.
  12. L’un des problèmes de notre société, c’est que les gens ne veulent pas être utiles, mais importants.
  13. Il faut du courage pour se lever et parler. Il faut tout autant de courage pour s’asseoir et écouter.
  14. Il est toujours sage de regarder en avant, mais il est difficile de regarder plus loin qu’on ne peut voir.
  15. Plus vous saurez regarder loin dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur.
  16. C’est une idée socialiste que de faire du profit un vice. Le vrai vice, pour moi, c’est de faire des pertes.
  17. On ne devrait jamais tourner le dos à un danger pour tenter de le fuir. Si vous le faites, vous le multiplierez par deux. Mais si vous l’affrontez rapidement et sans vous dérober, vous le réduirez de moitié.
  18. Il n’y a pas de meilleur placement pour un pays que de mettre du lait dans des enfants.
  19. Une société peut mourir de faim sans se révolter, mais enlevez-lui la justice et les couteaux sortiront.
  20. Sous le capitalisme, les gens ont davantage de voitures. Sous le communisme, ils ont davantage de parkings.
  21. Il est meilleur d’être irresponsable et dans le vrai que responsable et dans l’erreur.
  22. Le vrai génie réside dans l’aptitude à évaluer l’incertain, le hasardeux, les informations conflictuelles.
  23. Le pouvoir de l’homme s’est accru dans tous les domaines, excepté sur lui-même.
  24. S’occuper des choses les plus sérieuses du monde n’est possible qu’à condition de comprendre aussi les choses les plus dérisoires.
  25. Vous avez eu à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur, vous aurez la guerre.
  26. L’orgueilleux aimera mieux se perdre que de demander son chemin.
  27. La critique peut être désagréable, mais elle est nécessaire. Elle est comme la douleur pour le corps humain elle attire l’attention sur ce qui ne va pas.
  28. Tout le monde savait que c’était impossible à faire ; puis un jour est venu un homme qui ne le savait pas. Et il l’a fait.
  29. Le secret de ma vitalité ? Je n’ai dans le sang que des globules rouges ; l’alcool a tué depuis belle lurette tous mes globules blancs.
  30. Si nous sommes maîtres des mots que nous n’avons pas prononcés, nous devenons esclaves de ceux que nous avons laissé échapper.
  31. Comité : un groupe de personnes incapables de faire quoi que ce soit par elles-mêmes qui décident collectivement que rien ne peut être fait.
  32. La politique est plus dangereuse que la guerre… À la guerre, vous ne pouvez être tué qu’une seule fois. En politique, plusieurs fois.
  33. En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis.
  34. Il est une bonne chose de lire des livres de citations, car les citations lorsqu’elles sont gravées dans la mémoire vous donnent de bonnes pensées.
  35. Tous les êtres humains trébuchent un jour sur la vérité. La plupart se relèvent rapidement, secouent leurs vêtements et retournent à leurs préoccupations, comme si de rien n’était.
  36. Si vous n’êtes pas libéral à vingt ans, c’est que vous n’avez pas de cœur ; si vous n’êtes pas conservateur à quarante ans, c’est que vous n’avez pas de cervelle.
  37. Toutes les grandes choses sont simples, et beaucoup peuvent être exprimées en un seul mot : liberté, justice, honneur, devoir, miséricorde, espoir.
  38. Le vice inhérent au capitalisme consiste en une répartition inégale des richesses. La vertu inhérente au socialisme consiste en une égale répartition de la misère.
  39. Agissez comme s’il était impossible d’échouer.
  40. Avant d’inspirer des émotions, vous devez vous-même en être submergé. Avant de faire couler leurs larmes, les vôtres doivent couler. Afin de les convaincre, vous devez vous-même être convaincu.Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal, c’est le courage de continue.
  41. Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal, c’est le courage de continue.
  42. La grande leçon de la vie, c’est que parfois, ce sont les fous qui ont raison.

Et vous, quelles sont les citations de Winston Churchill qui vous inspirent le plus ?

À lire aussi : 22 citations de Léonard de Vinci qui font réfléchir !

Gabriel Tellier
Blogueur et Expert dans le développement personnel

Laissez un commentaire

Commentaire

À propos de Gabriel Tellier

Gabriel enseigne aux personnes à devenir une meilleure version de soi-même. Un jeune homme incroyable rempli de richesses intérieures, de créativité et d’affection envers les autres. Son but : Aider le plus de gens possible à être heureux, afin de faire de ce monde, un monde meilleur.

Recommandé pour vous