Blogue

Qu’est-ce que la codépendance dans une relation amoureuse ?

en

C’est quoi la codépendance en amour ? Qu’est-ce que la codépendance dans une relation amoureuse ? Voici tout ce que vous devez savoir !

On parle la plupart du temps de dépendance affective, comment la dépasser et apprendre à s’en libérer. On parle moins de codépendance affective, et pourtant beaucoup de personnes en couple sont codépendants.

Dans cette relation, il y a une personne dépendante et une codépendant qui a besoin que l’autre ait besoin de lui. Le dépendant est malade, il est alcoolique, toxicomane, dépressif, il a besoin d’attention, et l’autre, le codépendant le soigne. Ils sont évidemment dans une relation toxique.

Selon une étude faite, il y a trois fois plus de personnes codépendantes que de personnes dépendantes. Alors, qu’est-ce que la codépendance dans une relation amoureuse ?

Les raisons et les signes de la codépendance dans une relation amoureuse.

1. Des raisons qui remontent à l’enfance

Toutes nos relations sont influencées par les relations familiales. Lorsqu’on vit ce genre de relations c’est que nous sommes issus de familles dont les membres sont dépendants et, ou codépendants. Les enfants ont grandi avec la volonté de réparer les relations familiales.

2. Le manque de confiance en soi

Le codépendant n’a pas confiance en lui. Il ne fait pas confiance à ses émotions, a du mal à prendre des décisions, ne croit pas en son opinion. Il recherche la validation à l’extérieur de lui. Il a une faible estime de soi. Ces personnes codépendantes sont aussi souvent empathiques. Elles ont tendance à attirer des personnes à problèmes.

À lire : 18 affirmations positives pour attirer le partenaire idéal

3. La difficulté de mettre des limites

Le partenaire codépendant a du mal à mettre des limites. Il a du mal à refuser une sortie, une proposition. Dans cette relation, il renonce à faire ce qu’il aime, à voir les personnes qu’il aime. Il organise sa vie en fonction des besoins, des envies et des convenances de l’autre. Cela engendre de la souffrance chez lui, mais il est tellement habitué à ne pas écouter ses besoins, qu’il ne va pas prêter attention à cela. Il va passer outre.

4. Le besoin de prendre soin des autres

Les codépendants sont des personnes qui pour se sentir exister ont besoin de prendre en charge les autres. Ils s’occupent à plein temps de leur partenaire au point de s’oublier. Ils prennent en charge les problèmes de l’autre, car ils ont du mal aussi à gérer leurs problèmes.

Le codépendant a peur de se retrouver face à ses blessures, c’est une stratégie d’évitement. Le codépendant se sent responsable de l’autre, il peut avoir l’impression qu’il doit le sauver et l’aider. Il peut lui donner des conseils et résoudre ses problèmes. Il ne se rend pas compte à quel point c’est toxique, il ne rend pas service à son partenaire, bien au contraire, il le rend encore plus dépendant.

5. S’oublier soi-même.

Lorsqu’on est codépendant on a tendance à s’oublier soi-même, on fait l’impasse sur nos besoins, nos envies, nos désirs. On est axé sur les désirs de l’autre. On devient invisible. On est absent de soi, on vit à l’extérieur de nous même. C’est un mode de fonctionnement, c’est imprimé en nous. On a tendance à être obsédé par l’autre.

6. Les conséquences.

La relation avec le temps va devenir toxique, une dynamique va se mettre en place dans le couple : une personne qui aide son partenaire et l’autre qui est dépendant. Ce n’est pas une relation saine entre deux personnes indépendantes, libres, épanouies, basée sur l’honnêteté et le respect. Ici il y a un déséquilibre.

Certaines personnes qui sont connectées à elles-mêmes, à leur corps et qui sont hypersensibles peuvent ressentir l’énergie négative de l’autre, et au bout d’un moment sentir que quelque chose ne va pas. Elles peuvent sentir que c’est pesant, lourd. Il arrive aussi que l’on ressente cela physiquement : oppression, tension, estomac noué, etc.

Cela peut mener le codépendant à la dépression, le manque de motivation, la perte de la joie de vivre. La seule solution est alors de quitter l’autre. Cette relation toxique peut causer un épuisement émotionnel. La personne se sent vidée de son énergie. Certains retomberont dans d’autres relations de ce genre encore et encore.

7. Les solutions.

Lorsqu’on a vécu ce genre d’histoire, il faut faire une pause. Une thérapie est préconisée. Il ne faut surtout pas se lancer dans une nouvelle relation. Il faut guérir de ces traumatismes, qui remontent à l’enfance.

Il faut se recentrer sur soi, apprendre à s’aimer et prendre soin de soi. Et puis c’est essentiel de reprendre goût à la vie, faire des sorties avec des amis positifs, s’amuser, faire des choses qu’on aime et qui nous font du bien. C’est un long chemin puisqu’il faut se redécouvrir, retrouver sa confiance en soi. On doit réapprendre à communiquer nos besoins. Cela demande beaucoup de patience, d’amour et de compassion.

À lire aussi : 10 signes qui prouvent que vous êtes destinés à être ensemble

Emanuela Vincenti, coach en psychologie et spiritualité

Laissez un commentaire

Commentaire

À propos de Emanuela Vincenti

Emanuela Vincenti a décidé depuis quelques années de se consacrer au coaching. C'est une femme pleine d'empathie et qui s'intéresse beaucoup à la psychologie, la spiritualité pour mieux aider les autres à être heureux dans leur vie.