Blogue

Pourquoi avoir une relation amoureuse après 40 ans est difficile ?

en

L’amour à 40 ans : pourquoi est-ce difficile ? Comment avoir une relation amoureuse après 40 ans ? Les 6 raisons à savoir après 40 ans !

À 20 ou 30 ans tout semble simple, on rencontre un homme ou une femme, on se plaît, on se met ensemble, cela paraît évident. Qu’est-ce qui change après 40 ans ? Pourquoi cela devient compliqué de trouver quelqu’un et de se mettre en couple ?

Voici les 6 raisons à savoir sur la relation amoureuse après l’âge de 40 ans :

1. La difficulté de rencontrer quelqu’un

À partir d’un certain âge, cela devient difficile de rencontrer quelqu’un. Autour de nous, nos amis sont mariés et ont des enfants, tandis que d’autres sont en couple. On a tendance à voir les mêmes personnes même sur le lieu de travail. Or pour rencontrer quelqu’un.

Il faut sortir de sa zone de confort, faire des activités pour multiplier les chances de connaître de nouvelles personnes. Certains trouvent leur bonheur sur des sites de rencontres, pourquoi pas ? Je pense que chacun doit faire comme il sent.

L’essentiel est d’être heureux et de pouvoir partager des choses avec une personne qui nous aime, nous accepte, nous comprend et nous soutient.

2. Le poids de nos relations passés

À 20 ans c’ est tellement plus simple de trouver un amoureux, on a pas d’à priori, de préjugés et de méfiance. On fait confiance à la vie, aux choses. Par la suite, tout change, on vit des expériences, on a des déceptions, des chagrins d’amour, alors on apprend à se protéger.

On ne veut pas souffrir et donc on a tendance à se lancer dans une histoire avec prudence et retenue. Et puis on a peur d’ être déçu.

3. On devient plus exigeant

Ce qui est bien à 40 ans, c’est qu’on est plus sûrs de soi et donc, on veut que notre partenaire possède certaines qualités et qu’on ait des valeurs en commun ce qui est positif Puisqu’on sait ce qu’on veut. Alors, on sélectionne plus les célibataires et cela rétrécit le champ des possibles.

À lire : Comment exciter un homme et lui donner envie de moi

4. La perte de la valeur que représente l’amour

Je constate que souvent à partir de 40 ans, les célibataires croient moins en
l’amour, les hommes ​ont peur de tomber amoureux et de souffrir, dans le passé ils ont eu un chagrin d’amour. ​Et les femmes veulent être indépendantes avant tout. Je trouve que ​c’est regrettable. ​

On a tous besoin ​d’amour, d’affection et d’attention. ​Ne pas tomber amoureux, c’est se couper de ses émotions, c’est bien de lâcher prise et de se laisser aller à ses émotions pour avoir une belle histoire d’amour. C’est un risque à prendre qui va nous faire grandir.

5. La peur de l’engagement

C’est sans doute la caractéristique des relations à notre époque, ne pas
s’impliquer et ne pas s’ engager pour rester libre. Mais être dans une relation apporte un équilibre et c’ est tellement important. Je rencontre tellement d’hommes et de femmes qui changent sans cesse de partenaire, ce n’est pas constructif. C’est important d’avoir ​une stabilité affective.

6. Le manque de maturité

Le fait de ne pas vouloir être stable dans sa vie affective peut être dû à un manque de maturité. Ne pas vouloir s’investir dans une histoire arrive souvent. Parfois les raisons sont dues à l’enfance, aux relations qu’on a eu avec nos parents.

Quelles solutions ?

Il faut essayer de faire un bilan de sa vie amoureuse. Se poser les bonnes questions : d’abord se pencher sur notre passé quelles relations ont eu nos parents ? Comment étaient-ils avec nous ? C’est essentiel de se poser cette question pour mieux comprendre nos relations avec nos partenaires.

On a tendance à reproduire certains patterns. On peut se faire aider par un psychologue ou un coach. Ensuite, essayer de comprendre pourquoi nos histoires passées n’ont pas marché. Était-ce notre faute ? Celle de notre partenaire ? Qu’est-ce qui a causé la rupture ? C’est en comprenant qu’on peut changer et évoluer.


Il faut ​ajouter que pour avoir une relation amoureuse saine, il faut apprendre à s’aimer, avoir confiance en soi. Il faut aussi être conscient de ses blessures d’enfants et tout faire pour en guérir. ​C’est aussi une question de timing. Est-on prêt à faire une rencontre ? Alors, on peut attirer plus facilement la bonne personne, ​s’engager et vivre une belle histoire.

À lire aussi :

Emanuela Vincenti, coach en psychologie et spiritualité

Laissez un commentaire

Commentaire

À propos de Emanuela Vincenti

Emanuela Vincenti a décidé depuis quelques années de se consacrer au coaching. C'est une femme pleine d'empathie et qui s'intéresse beaucoup à la psychologie, la spiritualité pour mieux aider les autres à être heureux dans leur vie.

Recommandé pour vous