Blogue

Pourquoi est-il difficile de quitter une relation toxique ?

en

Pourquoi je reste dans une relation toxique ? Découvrez la vraie raison pour laquelle il est difficile de quitter une relation toxique !

C’est la question que tout le monde se pose : pourquoi on reste dans une histoire lorsqu’on n’est pas apprécié, respecté et aimé ? Et qu’est-ce que c’est une relation toxique ?

Je rencontre beaucoup d’hommes et de femmes qui ont tout pour être heureux et épanouis et qui sont engagés dans des relations abusives. Alors, quelles sont les raisons pour lesquelles on reste et qu’il est si difficile de quitter une relation toxique ?

Recommandé pour vous : Comment ne plus subir l’abus émotionnel chez le pervers narcissique ?

C’est difficile de comprendre les raisons qui font que ces personnes restent avec un partenaire abusif lorsqu’on n’a pas vécu ce genre de situation.

La vraie raison pour laquelle il est difficile de quitter une relation toxique.

1. Nous sommes programmés pour ce genre de relations

Nos relations avec les autres, que ce soit les relations amicales ou amoureuses, sont le reflet de ce que l’on a connu lors de notre enfance. La relation de nos parents ensemble, et la relation qu’ils ont eu avec nous est une référence. Il y a une sorte d’accoutumance dans le cerveau.

C’est le seul modèle qu’on connait, et si nous sommes dans une relation avec un ou une partenaire abusif, c’est parce qu’on reproduit un modèle. Il représente une sécurité pour nous, dans notre système de fonctionnement c’est celui qu’on a enregistré et nous sommes programmés pour ce type de relation.

2. Nous avons un sentiment de peur

Nous avons peur de deux choses lorsqu’on est dans ce genre de relations toxiques. D’abord, on a peur du partenaire lui-même. On est dans une relation de domination, donc on parle de domination, il exerce un pouvoir sur nous. Cela se manifeste par des discussions vives, des reproches, des disputes. On en vient à vouloir éviter ces conflits.

À lire : 10 signes qui indiquent que c’est un homme toxique à fuir absolument !

Alors, quitter l’autre nous fait peur, on redoute sa réaction. Nous avons aussi peur de quitter son partenaire et se retrouver seul. L’autre nous a tellement fait sentir qu’on ne valait rien, que dans notre esprit, on ne vaut rien sans lui et on ne peut pas se débrouiller seul. Et puis, comme on est dépendant affectif de notre partenaire, c’est plus difficile. On a besoin de l’autre.

On n’a plus aucune confiance en nous… Et puis, c’est difficile d’imaginer notre vie après la relation. On se pose des questions : est- ce qu’ on ira bien ? Est-ce qu’on trouvera un autre partenaire ?

En fait, on a du mal à l’imaginer, mais une autre vie nous attend, avec beaucoup d’amour et de bonheur, si on fait le nécessaire pour guérir de nos blessures d’enfance qui nous ont menés à avoir ce genre de relations.

3. Le manque de clairvoyance

Lorsqu’il y a abus, il y a manipulation et emprise. Le partenaire nous domine, nous contrôle, on a l’impression d’être pris au piège dans une situation sans issue… Émotionnellement, c’ est douloureux.

On est plus en mesure de prendre du recul, on a l’impression d’être dépassé par les événements. On est dans une situation qui nous dépasse. Et on a du mal à se rendre compte que notre partenaire dépasse les limites : manque de respect, manipulation, violence morale et psychologique, humiliation, reproches constants, perversion, etc.

Il y a un manque de clarté dans nos pensées, on ne se rend pas bien compte de la situation et donc on reste. Dans notre enfance nous avons subi parfois la violence psychologique, mais aussi le manque d’amour, nous avons un manque affectif énorme, peu d’estime et d’amour pour soi.

Nous n’avons pas non plus l’habitude d’écouter nos émotions, de prendre en compte notre ressenti. Tout cela nous empêche de réagir… Nous sommes habitués à ce genre de relations. Nous ne pouvons pas imaginer que des relations basées sur l’amour et le respect existent.

4. Les autres facteurs

D’autres choses rentrent en compte aussi comme le fait que les personnes toxiques sont charismatiques et donc, elles nous ont séduits et parfois elles continuent à essayer de nous séduire avec un comportement avenant en contradiction avec leur attitude habituelle.

Ce qui peut nous amener à douter de leur toxicité. Sans oublier qu’elles ont tendance à se victimiser et à nous rendre responsables de leurs problèmes. D’autre part, ces personnes sont parfois aimées et appréciées, elles ne montrent pas toujours leur vraie personnalité, et donc
l’entourage ne comprend pas notre attitude.

À lire aussi : 18 affirmations positives pour attirer le partenaire idéal

Conclusion

Ce n’est pas un hasard de tomber sur une personne toxique, il y a des personnalités qui les attirent : les personnes gentilles, généreuses, positives, fortes, sensibles. Elles ont des failles : manque de confiance en elles, manque d’estime de soi. Pour quitter une personne toxique, il faut beaucoup de courage et de force.

Certains n’y arrivent jamais, certains partent et retombent sur le même profil de partenaire et certains retrouvent le chemin qui les conduit à l’amour de soi. Après une relation toxique, il faut faire un travail sur soi : apprendre à s’aimer, avoir à nouveau confiance en soi, se reconnecter à soi… Il faut se reconstruire.

C’est un long chemin, avec des moments douloureux, mais aussi d’intenses satisfactions lorsqu’on voit le chemin accompli.

Emanuela Vincenti, coach en psychologie et spiritualité

Laissez un commentaire

Commentaire

À propos de Emanuela Vincenti

Emanuela Vincenti a décidé depuis quelques années de se consacrer au coaching. C'est une femme pleine d'empathie et qui s'intéresse beaucoup à la psychologie, la spiritualité pour mieux aider les autres à être heureux dans leur vie.

Recommandé pour vous